Contexte métier

Les enseignant.e.s de théâtre diplômé.e.s d’État sont chargé.e.s de la transmission des pratiques de l’art dramatique :

  • enseignement des activités d’éveil, d’initiation ;
  • conduite d’un apprentissage initial ;
  • acquisition des savoirs, savoir-faire et savoir-être fondamentaux nécessaires à une pratique autonome des élèves.

Ils.elles peuvent :

  • être associés à la formation préprofessionnelle des élèves
  • diriger des stages ou ateliers, concevoir et réaliser d’actions de sensibilisation au théâtre.
  • exercer des activités d’interprète, metteur en scène, auteur, dramaturge, etc. (avec une formation spécifique et significative)

En dehors de leur activité d’enseignant, ils.elles se doivent questionner en permanence leurs repères artistiques par une pratique artistique et par une formation professionnelle tout au long de leur vie.

Les enseignant.e.s de théâtre peuvent travailler en collaboration avec des artistes d’autres secteurs du spectacle vivant (musique, danse, arts du cirque, arts de la rue, etc.) et conduire des projets avec des partenaires divers (patrimoine, lecture publiques, enseignement général, secteur socioculturel, secteur sanitaire et social, etc.).

Les professeurs de théâtre exercent principalement au sein des :

  • Établissements d’enseignement public de la musique, de la danse et de l’art dramatique relevant des collectivités territoriales qui proposent un cursus d’études dans le domaine du théâtre.
  • Écoles associatives et structures culturelles publiques ou privées, en lien ou non avec des structures de création et de diffusion (CDN, théâtres, compagnies, MJC)
  • Départements universitaires et établissements rattachés au ministère de l’Éducation nationale.