Retour à Saint-Etienne cette fois à la nouvelle Comédie.

Après Bajazet de Racine avec les 25, Rodogune de Corneille avec les 26, Iphigénie, encore Racine avec les 27 puis Hippolyte de Garnier avec les 28, retour à Racine avec Andromaque, pour un nouveau laboratoire sur l’alexandrin.

Selon le protocole suivant : travailler les 1648 vers, partir de la forme, mettre en partition le texte, inventer une gestuelle, inventer des entractes de 4 minutes sans texte (films, chorégraphies, musiques, installations…).

Nous nous appuierons sur Le Jeu verbal de Michel Verbal et sa version dite chiffrée, sur le Regnault/Milner, Dire le vers.

Nous revisiterons la Grèce ancienne autour de l’épisode de la Guerre de Troie.

L’enjeu principal sera de s’approprier la langue de Racine en le confrontant à notre langue d’aujourd’hui ; comment chacun réalisera ce compromis entre les exigences de l’alexandrin et l’usage de la langue parlée actuelle.

A chaque époque sa manière de dire, à chaque interprète aussi.

Distribution

Avec les élèves de 1ere année | promotion 31 Naïm Bakhtiar, Flora Bernard-Grison, Solène Celse, Inès Dhahbi, Emile Faure, Christian Franz, Elodie Laurent, Yasmine Ndong, Yohanis Thomont, Félix Villemur-Ponselle