Félix voudrait commencer par la fin et Yasmine voudrait commencer dans l’ordre. Christian n’y voit pas sa place. Elodie voit des dorures et des emplois. Flora trouve que les meilleures répliques sont toujours données aux personnages masculins. Emile s’étonne et s’émeut de savoir encore par cœur son texte de La Jalousie du Barbouillé qu’il a joué quand il avait 12 ans. Solène ne lâche pas les questions du genre. Naïm aime bien les petits personnages, ceux qui grugent, les petits personnages d’espoir. Et Inès ? Inès adore Molière.

On est parti de là. De Molière. Le nom, le mot. Ce qu’il contient de souvenirs, de mémoires, de sensations. Puis à partir de biographies, de romans, de films, d’émissions de radios, de documentaires, de ce qu’en disent les acteurs qui l’ont joué, des pièces… On s’est inspiré.
Et tout comme Jean-Baptiste Cognet, à la musique, on a pris des thèmes de l’époque (pour lui : Lully, Charpentier, Purcell) et on les a interrogés à partir de maintenant, on a pris appui, on les a détournés…
C’est une sorte de variation à partir de Molière.
à partir de là, on serait presque prêts pour commencer à travailler une pièce de Molière !

Photos

Distribution

Atelier dirigé par Frédérique Loliée avec les élèves comédien.nes de la promotion 31 / Naïm Bakhtiar (violon, piano et chant), Flora Bernard-Grison (synthé et chant), Solène Celse (drums et chant), Inès Dhahbi (piano et chant), Emile Faure (ukulélé et drums), Christian Franz (Guitare éléctrique et chant), Elodie Laurent (basse et chant. Maitre de ballet du menuet), Yasmine Ndong (synthé et chant), Félix Villemur-Ponselle (guitare sèche et chant) / création son et accompagnement musical Jean-Baptiste Cognet / création et régie lumière Sébastien Combe / régie plateau Thomas Ganz / régie générale, son et vidéo Yannick Vérot / costumes Ouria Dahmani-Khouhli / avec la complicité de Myriam Djemour, Bryan Eliason et Hélène Iratchet / remerciements Alain Marques – Le Fil

Téléchargement

Programme de salleTélécharger