Idée d’une nuit de la Bifurcation,

Un spectacle déambulatoire et bifurquant :
Un parcours depuis la place Carnot jusqu’au grand plateau de La Comédie en traversant les espaces de la Biennale.

Partir de la place publique (agora) où tous les spectateurs sont réunis. À boire et à manger, au propre et au figuré. Les comédiens inventent une foire aux idées et s’improvisent orateurs, reprenant en les confrontant, des fragments d’un discours de la bifurcation, prompt à inventer son scénario pour le monde d’après, à exalter la crise des crises et pronostiquant la fin du capitalisme (dans ses derniers habits du néo-libéralisme).

Emmenés par des comédiens les différents groupes visitent l’exposition et s’arrêtent en différents lieux (de la serre à la salle dite des activités sur le plan) où des performances sur des questions plus concrètes et quotidiennes seront données par les différents élèves de l’école et de l’université). On peut imaginer des motifs tel que :

  • faire un pas de côté
  • ralentir
  • que faire de son corps ?
  • que manger ?
  • comment se déplacer ?
  • comment être pauvre et frugal ?
  • comment apprendre ?

En résonance avec les différentes propositions de la Biennale.

Enfin pour finir, se retrouver sur la grande salle de La Comédie pour participer à un impromptu sur les zoonoses. Quelques essais de dramaturgie virale (les différents arts participant à l’aventure y interviendront, le design, le théâtre, l’architecture, la vidéo, voire la musique.

Distribution

Atelier dirigé par Jean-François Peyret | dans le cadre de la Biennale Internationale Design Saint-Etienne | en partenariat avec l’Ecole supérieure d’art et design de Saint-Etienne (ESADSE), l’Ecole nationale supérieure d’Architecture de Saint-Etienne (ENSASE), l’Université Jean Monnet (UJM) | avec les élèves de 1ere année | promotion 31 Naïm Bakhtiar, Flora Bernard-Grison, Solène Celse, Inès Dhahbi, Emile Faure, Christian Franz, Elodie Laurent, Yasmine Ndong, Yohanis Thomont, Félix Villemur-Ponselle